LE RIDICULE NE TUE PAS L’ANTHROPOSOPHIE !

 

 

——————————————————-

Steiner n’est guère sorti de son bureau « rappelons que Steiner, théoricien de l’agriculture qui moque la théorie et vante les mérites du paysan, n’a jamais eu aucun contact personnel et direct avec le travail des champs : il se contentait de penser l’agriculture du fond de son fauteuil. »
(Michel Onfray)

MAIS IL A ÉCRIT :

« seul peut émettre un jugement sur l’agriculture celui qui tire ce jugement du champ, de la forêt, des animaux qu’il élève »
( cours aux agriculteurs)

SES DISCIPLES FERAIENT-ILS « du Mélanchon » ?


Les préparations homéopathiques, ou comment mettre un peu d’eau dans son vin.

On connaissait les préparations « 500 » à « 507 » de la biodynamie appliquée à l’agriculture. Pour le vin, nos biodynamistes ne se sont pas penchés sur des bouquins de chimie, mais …sur le Cours aux agriculteurs de Rudolf Steiner. C’est forcément beaucoup plus riche, puisque selon lui, « le carbone est lié à plus de 400.000 éléments ». Pauvre Mendeleïev ! S’affranchir de la chimie classique permet sans doute de trouver un sens à ce genre de discours : « le soufre s’immisce dans le fort intérieur du carbone ….».

Concernant les dilutions de souffre , il est affirmé que « des résultats intéressants sont apparus avec les dilutions 4CH, 5CH, 27CH et 41CH. Chacune de ces dilutions apporte une caractéristique propre, les 4CH et 5CH offrent un côté plus esthétique et opulent au vin, la 27CH est proche d’un sulfitage classique, la 41CH verticalise et raffermit le vin. » Il n’est pas précisé si d’autres dilutions dégradent au contraire le vin. On apprend donc qu’une dilution au : 1/10 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 (vous pouvez vérifier le nombre de zéros) verticalise et raffermit le vin . Attention toutefois, ne verser qu’un demi-litre de la solution pour 20hl, ce qui correspond au final, à presque 43 CH.

Personnellement, je n’en retiens qu’une chose : il est toujours sage de mettre un peu d’eau dans son vin.

ET J AJOUTERAI QU’IL EST QUELQUEFOIS BON DE  VERTICALISER LE… BUVEUR (NDLR)

Et toujours dans le domaine viticole, je recommande les travaux étonnants d’un grand viticulteur qui a « étudié » l’influence des planètes sur le goût du vin (ou sur le dégustateur ?). Il a utilisé le fameux calendrier planétaire de Mme Thun, qui est maintenant considéré comme moins que rien, pire, comme signe de l’affaiblissement de la biodynamie ! aux dires même d’une haute autorité du Gœtheanum…

A qui se fier, mon Dieu !

———————————

Et,  finalement, qu’est-ce que votre cerveau, qui en ce moment, commence à …sourire ?

voici ce qu’est le cerveau selon Steiner : « Qu’est-ce que la masse cérébrale ? C’est tout simplement de la matière fécale conduite à terme. L’excrément cérébral qui ne parvient pas à son terme est éliminé dans l’intestin. A en juger d’après les processus auxquels il est soumis, le contenu de l’intestin est de même nature que le contenu du cerveau. » Et de conclure : « En termes caricaturaux, je dirais que ce qui est dans le cerveau, c’est un tas de fumier à son stade supérieur ; mais la comparaison est en tous points conforme à la réalité.


Mais les anthroposophes n’hésitent pas non plus  à « biodynamiser » le…béton pour le rendre « vivant »  :

2 photo de béton biod alsacien

« Sur le plan physique, Pneumatit® laisse le matériau totalement inchangé. Pourtant, ses effets sont souvent décrits par exemple en termes de « douceur » ou de « chaleur » et sont clairement avérés par des données statistiques médicales. Ces effets, ainsi que les impressions conscientes reçues dans un environnement de béton avec Pneumatit®, proviennent du plan des forces de vie ou forces éthériques. Ce plan est partout présent et actif. Il est décisif pour le bien-être du corps et de l’âme. C’est lui que vise l’action de Pneumatit®. »

———————————–

 

 

Laisser un commentaire