LAISSE BÉTON ! le Gœtheanum est malsain !

MABD UNIversité BÉTON

LE GŒTHEANUM au BÉTON MALSAIN

« L’énorme degré de contraction et de densification du béton industriel, obtenu par des procédés techniques extrêmes, entraîne un « effet d’aspiration » sur les forces organiques des êtres vivant dans son environnement ».

Le Mouvement d’Agriculture Biodynamique MABD a-t-il invité l’inventeur du béton Pneumatit (José Martinez) à son Université d’Hiver 2017, pour adresser  une mise en garde aux adeptes, éventuels visiteurs de Dornach, afin de leur éviter de graves « Conséquences (selon la constitution) : mal-être, susceptibilité, nervosité et irritabilité, impression de froid intérieur et d’obscurité, fatigabilité plus rapide, oppression pouvant aller jusqu’à l’état dépressif, douleurs articulaires, maux de tête ».?

Car, dans le béton, l’homme n’est plus en harmonie avec les forces naturelles. Il était temps de stimuler les processus physiologiques (des habitués du Gœthéanum), mais également le(ur)s fonctions physiologiques du développement(…) également dans le domaine social !

goetheanum

Les anthroposophes avaient sans doute fini par s’en rendre compte : considéré depuis sa création comme une œuvre architecturale novatrice par l’usage du béton et son travail en formes artistiques, le Gœthéanum n’échappait pas aux effets délétères de « l’énorme degré de contraction et de densification du béton industriel, obtenu par des procédés techniques extrêmes, (qui) entraîne un « effet d’aspiration » sur les forces organiques des êtres vivant ».

Le représentant pour la France de Pneumatit, que j’ai contacté, m’affirme que le Goethéanum échappe à cette condamnation du béton industriel, « par suite de ses formes complexes« . Ah bon !

IL ÉTAIT TEMPS DE METTRE DE LA BIODYNAMIE DANS LE BÉTON

« Des mesures qui visent directement le plan supraphysique des forces de vie ou forces éthériques sont d’authentiques « biotechnologies ».
Mais le chemin qui conduit à la mise au point de ces méthodes et de ces produits est exigeant et difficile. Il faut nécessairement pour s’y engager disposer d’une faculté d’observation affinée sur différents plans supraphysiques. Il faut également un certain degré de compétence dans le domaine d’application correspondant.

« La recherche qui inclut les plans supraphysiques se trouve dans une situation pionnière depuis que Rudolf Steiner a postulé le premier sa mise en place et en a ouvert la voie avec succès. La situation ressemble de façon stupéfiante à celle de la science il y a 500 ans. Il y a un manque d’infrastructures, de finances, de réseaux, d’instituts, de publications. Tout ceci doit être développé simultanément.

« Toutefois, de même que la science orientée vers le monde physique a réussi à s’imposer, la nouvelle impulsion englobant le monde physique et le monde supraphysique réussira sans nul doute à percer : elle est conforme à la réalité, qui en a à son tour besoin, et le temps est venu.« 


(*) Éthérique: « forces éthériques », « corps éthérique »= forces de vie constructrices sur le plan organique. Astral: « astralité », « corps astral »= forces formatrices déconstructrices sur le plan organique.(cité par Pneumatit) _________________________________________________________________________________________

Perceptions sur le plan supraphysique

« Les facultés et organes permettant de percevoir consciemment des forces et des phénomènes supraphysiques sommeillent en nous tous. Selon la constitution dont chacun dispose, à l’aide de bases judicieuses et par un engagement personnel (entraînement), elles peuvent être éveillées par des exercices ciblés.

« Le pas suivant consiste en la systématisation de telles perceptions, donc en un engagement dans une véritable recherche scientifique. C’est une recherche de ce type qui est à la base de notre produit Pneumatit®. »

LA DÉCOUVERTE DU BÉTON BIODYNAMISÉ

Évidemment, l’entreprise ne peut pas tout nous dire, ni « détailler intégralement la recette de Pneumatit®. Des imitations pourraient porter préjudice à sa qualité, et nos investissements dans nos activités de recherche exigent impérativement un retour financier. Pour cette même raison, nous avons renoncé à la demande de brevet (!) et opté pour une marque protégée ».

Cependant l’essentiel est livré au public : « Pneumatit® est le produit d’une véritable biotechnologie. Son élaboration s’appuie sur des recherches fondamentales systématiques. Selon nos données, il n’avait jamais encore été réalisé de diagnostic approfondi concernant les actions physiologiques exercées par les matériaux contenant du ciment. »

 « Les matériaux organiques et minéraux entrant dans la composition de Pneumatit® sont tous de type naturel, entre autres Concha Nautili pompilii, Os femoris Garruli glandarii et différents métaux. » (Or, Argent Plomb, Fer, Mercure, Zinc, Cuivre ). Nautilius pompilius n’est autre que le Nautile, mollusque céphalopode très courant dans toute l’Océanie tropicale, près de certaines îles du Pacifique et au large des côtes australiennes. Quant à l’autre « principe actif », comment devinerions nous qu’il s’agit …de notre bel oiseau aux plumes bleues, le GEAI des chênes (Garrulus glandarius) ? Par souci écologique sans doute, le fabricant garde un silence prudent. Rassurons-nous cependant : seul l’os du fémur est mis à contribution, un minimum quand il s’agit d’une cause aussi essentielle. « Chaque substance introduit et ancre dans le béton des forces très précises, reliant des domaines spirituels et supraphysiques aux substrats géologiques, avec le souci constant des effets qui en résulteront pour l’homme et l’animal. »

Et rien n’est négligé pour sa mise en œuvre: rythmes adéquats, magnétisme, et même musique ! : « Le processus de fabrication est au moins aussi important que les substances. Il comporte 21 étapes et dure deux jours. (à peine croyable ! ) Parmi les procédés mis en œuvre, citons le brassage rythmique, un champ magnétique naturel (entre des magnétites) et des impressions sonores. Il en résulte une « teinture-mère » ou, en termes d’homéopathie, le produit au degré initial D0. C’est à partir de celui-ci que, dans un dernier processus, le produit est dynamisé.(…)

Aux esprits chagrins , il suffira de préciser que très peu de substances « actives » sont mises en œuvre : « La teinture-mère de Pneumatit® est ajoutée au béton frais dans un rapport de seulement  1 : 800 millions. Mais la teinture-mère se compose à son tour de 70 % d’éthanol et de substances organiques et minérales de base dans un rapport de volume de seulement 200 : 1. Finalement le béton avec Pneumatit® a un taux de substances organiques astronomiquement petit d’1 : 160 milliards ! Par sa forme homéopathique (dilution décimale D5), Pneumatit® est totalement neutre (inerte) sur le plan physico-chimique. »

Je dirai même plus : il n’y a rien dedans …1 gramme de nautile et de fémur de geai permettent de fabriquer 160 milliards de grammes de béton magique, soit seize mille tonnes, alors…

LES BIENFAITS DU BÉTON BIODYNAMIQUE : IL FAUT S’ENTRAÎNER POUR LES RESSENTIR !

« Quelques astuces pour percevoir et vérifier soi-même : Pneumatit® agit. Mais nous ne percevons pas directement cette action, avec nos sens physiques – aussi peu que nous percevons un champ magnétique qui est issu d’un tout autre domaine de forces que Pneumatit®. Sur le plan physique, Pneumatit® laisse le matériau totalement inchangé. Pourtant, ses effets sont souvent décrits par exemple en termes de « douceur » ou de « chaleur » et sont clairement avérés par des données statistiques médicales.

« Ces effets, ainsi que les impressions conscientes reçues dans un environnement de béton avec Pneumatit®, proviennent du plan des forces de vie ou forces éthériques. Ce plan est partout présent et actif. Il est décisif pour le bien-être du corps et de l’âme. C’est lui que vise l’action de Pneumatit®.

« La capacité d’en avoir des perceptions précises dépend de la constitution personnelle, de la bonne forme du moment, mais aussi de l’exercice. Nous ne devons surtout pas avoir des images figées, comme celle d’une prétendue (in)compétence. Car il y a toujours des surprises. Un exemple authentique : Le comptable stressé vient pour un entretien. Pendant qu’il parle, tout en s’asseyant, il prend négligemment une boule de béton dans une main, la seconde boule dans l’autre main, et au bout de deux secondes, sait avec certitude laquelle contient Pneumatit® et laquelle non. Vérifie encore une fois, persiste dans son évaluation – et elle est exacte ».

L’inventeur a soumis son béton à une labo spécialisé pour des tests comparatifs : des « cobayes » séjournaient une heure alternativement dans deux petites cabanes en béton, l’un traité l’autre pas. « Comme il s’agit d’une première étude, le HRI recommande une réplique, afin de confirmer définitivement les résultats. » Traduit par une amie allemande ça donne ceci : »En raison du niveau d’approche choisi, on peut partir du principe que des effets différents des deux pièces expérimentales ont été observés sur l’organisme humain. Une réitération des effets observés est essentielle pour garantir l’impact sur la variabilité de la fréquence cardiaque ou bien pourvoir retrouver les déclarations établies sur les conséquences du béton avec l’ajout de Pneumatit. » En somme rien de convaincant, dans l’attente d’une « réplication » : deux années plus tard, le fabricant n’a rien publié de nouveau sur le Net quant à cette « réplication » demandée par le labo …Il avait lui-même prévenu :« La capacité d’en avoir des perceptions précises dépend de la constitution personnelle, de la bonne forme du moment, mais aussi de l’exercice. »

A tous ceux qui, légitimement, doutent,

donnons l’exemple de la foi des constructeurs de l’église de la « communauté des Chrétiens » (fondée par R.Steiner), à Colmar, ou du vigneron Laurent Bannwarth (Vin d’Alsace biologiques à Obermorschwihr), qui s’est fait installer une nouvelle cave, au vu des « mesures en « cristallisations sensibles » (méthode abandonnée même  par DEMETER, le label des vins en BD !) qui ont révélé que « Pneumatit® a levé la barrière constituée par le béton ordinaire, qui bloque le rythme de la respiration vivante des forces de vie. Le béton peut faire valoir sa minéralité, mais le potentiel de création de formes organiques (porté ici par l’eau) est rétabli, sous une forme différente, neuve.

2 photo de béton biod alsacien.jpg

« C’est une autre qualité de formes qui apparaît ici, parce que, dans le béton avec Pneumatit®, l’être humain est engagé d’une manière qui est absente de l’eau de source initiale. Cette eau de source initiale a d’ailleurs perdu elle aussi un peu de sa profondeur cosmique lors de son passage dans le béton avec Pneumatit®. Mais elle a acquis la faculté renouvelée de capter de façon plus différenciée des processus lumineux :

« Pneumatit® est lié à des forces du « je » suprapersonnel,

et peut de ce fait conférer au béton la capacité d’accueillir dans l’espace qu’il circonscrit de nouvelles forces astrales et spirituelles – forces qui sont en correspondance avec la vie humaine dans le sang. »

Dans le résultat  d’un examen « suprasensible » on peut aussi lire ceci : « Il se trouva également une analogie sur le quatrième plan dévachanique (oD4).(*) Pour des substances non traitées, sans rapport particulier avec l’esprit, l’espace spirituel jusqu’au zodiaque est vide. Mais cet espace peut être empli de spiritualité spécifique (ce qui par exemple est typique pour des eaux curatives). Le béton conventionnel présentait cet espace spirituel vide. Pour le béton avec Pneumatit, c’était une présence spirituelle élevée qui emplissait cet espace. Elle a pu être identifiée comme émanant d’anges de la première hiérarchie, de Trônes. » Si les anges, et les trônes s’en mêlent…le doute n’est plus possible !

On peut trouver l’incroyable liste de ceux qui ont « bénéficié » de cette extraordinaire découverte.

Et on peut encore s’attendre à des miracles du nouveau voyant extralucide, formateur en perceptions supraphysiques dans le domaine de la thérapie et de la biodynamie, chez Pneumatit, qui répond dans une interview  : « De la même manière, tu as obtenu un blé apte à soigner les rhumatismes :
La physiopathologie éthérique montre, dans le cas de maladies rhumatismales, certaines anomalies »dans le rapport coeur-poumons. Nous travaillons actuellement, par des interventions eurythmiques et un soutien musical accompagnant tout le cycle végétatif, à l’obtention d’un blé qui exerce une action curative dans les pathologies rhumatismales. Les premières expériences sont »encourageantes ». On n’en doute pas !

———————-

(*) COMPRENNE QUI POURRA « Monde spirituel (Dévachan, monde de l’esprit, monde céleste) Dévachan inférieur ou monde spirituel inférieur : Monde de l’Harmonie des Sphères, Monde de l’Inspiration Dévachan supérieur ou monde spirituel supérieur : Monde de l’Intuition » (Wikipédia)

______________________________________________________________________________________

visites 5-10-17

Laisser un commentaire