LE CHARLATANISME à LA CULTURE de Mme Nyssen…

 

 

Depuis plusieurs mois ce Blog tente d’analyser les différents aspects de la Biodynamie, technique agricole issue, il y a presque un siècle, de l’accès « aux mondes supérieurs » de l’occultisme, par un certain Rudolph Steiner, père de l’Anthroposophie.

J’ai démontré, pages après pages, que les preuves prétendant  à la supériorité de cette biodynamie par rapport à une culture biologique bien conduite, ne sont nullement convaincantes pour un scientifique quelque peu au courant des « essais contrôlés » tels que pratiqués, par exemple, pour le contrôle des nouvelles spécialités pharmaceutiques.

J’avais été alerté par les soupçons exprimés par Jean-Luc Mélanchon, (sur lesquels il devait d’ailleurs revenir lamentablement), dès la  nomination de Mme Nyssen au Ministère de la Culture. Je découvris que l’éditrice avait créé une école dirigée par un ancien responsable des écoles anthroposophiques Steiner-Waldorf ; et que cette école était couplée à un centre de recherches baptisé « Université du Domaine du Possible », ouvertement destiné à favoriser une « diffusion plus large » de la biodynamie, entre autres techniques « agro-écologiques ». Les « personnes sources » de ce centre comprennent des anthroposophes (et non des moindres), comme M. Jean-Michel FLORIN, depuis 1988 coordinateur du Mouvement de l’Agriculture Bio-Dynamique ; depuis 2010,  codirecteur de la Section d’Agriculture de l’Université libre de science spirituelle du Gœtheanum (Dornach- Suisse), qui est le centre mondial de la sphère anthroposophique. Il est en outre formateur, conférencier, écrivain et également co-rédacteur de la revue Biodynamis. Ainsi que René Becker, Secrétaire général de la Société anthroposophique en France, Les enfants de l’école seraient associés à ce centre, devenu selon Mme Nyssen, « une opportunité de découverte pour les élèves ».

J’ai, sans doute assez naïvement, espéré que Mme Nyssen aurait à cœur de consacrer une part  des recherches de son centre aux vérifications indispensables d’une méthode agricole jusqu’ici testée uniquement pas ses propres partisans, ou considérée comme « pseudo-science » par des chercheurs classiques . Depuis deux mois, une lettre en ce sens lui proposait diverses voies expérimentales, qui auraient permis d’explorer certaines intuitions de Steiner, en les libérant peut-être de leur fatras occultiste. Seul le silence a répondu à un courrier en tous points respectueux de la haute qualité de son destinataire.

Cette fois, c’est une revue renommée, « PROGRESSISTES », (*) émanation du Parti Communistes Français, qui  pose clairement (N°17, p.36 et suivantes) la question

du lien de notre Ministre de la Culture avec une idéologie ésotérique charlatanesque, qui prétend concerner l’enseignement, l’agriculture, la médecine, l’art, la banque, jusqu’à la politique.

Voici quelques mots de cet article :« L’agriculture biodynamique, elle aussi avatar de l’anthroposophie, recourt à des agendas cosmiques et étudie les forces vitales « éthériques» des plantes à travers ce que les adeptes appellent la « cristallisation sensible» et la « dynamolyse capillaire ». Pour en savoir plus, on pourra se référer au livre d’Ehrendfried Pfeiffer, pionnier de l’agriculture biodynamique, réédité par… Actes Sud. De même, pour ceux qui voudraient en savoir plus sur la pensée de Rudolf Steiner, nous déconseillons la biographie élogieuse publiée en 2009 aux éditions… Actes Sud (…) Voilà, synthétisées en quelques phrases, quelques-unes des conceptions « scientifiques » de celui qui suscite la dévotion de la ministre de la Culture de la République française du XXIe siècle! Régression n’est pas le mot idoine ; décadence semble plus adaptée. Ces élucubrations charlatanesques pourraient faire sourire si elles n’avaient donné naissance à une véritable galaxie mondiale, influente dans de nombreux secteurs … »

« On retrouve dans la société anthroposophique toutes les caractéristiques des sectes, un gourou vénéré, une théorie pseudo-scientifique fumeuse et charlatanesque, un réseau tentaculaire mondial touchant à de multiples activités, des structures de financement et, enfin, une opacité totale pour masquer à l’opinion la réalité de ses activités et de ses conceptions. »

Mme Nyssen, à un tel point liée aux anthroposophes, se dérobera-t-elle encore ?


(*) merci à G.Perra pour son information sur cette publication. On lira sur son Blog « F.Nyssen : les anthroposophes entrent au gouvernement »


le communiqué suivant a été adressé à la presse :

FR INFO, FR INTER, JUPITER, LE PARISIEN, Courrier International, Le Monde Diplomatique, Le Monde, Libération, Le Figaro, France-Soir, Metro, Marianne, L’Humanité, Le NouvelObs, RTL, Europe 1, RMC, BFMTV, France 2, La Croix :

« INFORMATION La revue scientifique « PROGRESSISTES » (https://goo.gl/P2E23v) a consacré un grand article aux liens de Mme Nyssen avec l’idéologie   anthroposophique. (juillet-août-septembre 2017, PAGE 36,37,38) sous le titre « Le Charlatanisme à la Culture » Voici sa conclusion :

« On retrouve dans la société anthroposophique toutes les caractéristiques des sectes, un gourou vénéré, une théorie pseudo-scientifique fumeuse et charlatanesque, un réseau tentaculaire mondial touchant à de multiples activités, des structures de financement et, enfin, une opacité totale pour masquer à l’opinion la réalité de ses activités et de ses conceptions. »

En effet, notre Ministre de la Culture a confié son école privée d’Arles à un ex-responsable des écoles Steiner/Waldorf, qui a déclaré au Monde « Les programmes de l’État (sont)construits sur une vision pseudo-scientifique du monde. Les élèves n’ont d’autre choix que de croire. C’est une forme de réponse religieuse à leurs questions métaphysiques. L’esprit critique est amputé d’une partie de ce qui le construit … ».(le Monde 10.10.2016 Le Domaine du possible, une école pour « faire bouger les lignes »)

Or, et c’est le comble,  cette école présente à son « Université du Possible« , (https://goo.gl/B2TXjy) couplée à  l’école,  la biodynamie anthroposophique, comme « agro-écologie ». Ce qui est considéré par Mme Nyssen  « comme une opportunité de découverte (sic) pour les élèves » . Cette méthode, que R.Steiner dit avoir reçu, il y a presque un siècle « des mondes supérieurs », n’est qu’un ramassis de pratiques occultistes sans aucune base scientifique. Leurs soi-disant « expérimentations » ne présentent aucune crédibilité. Mais la plupart des Média s’y sont laissé prendre. Parmi les « personnes sources » de l’Université de Mme Nyssen, on reconnaît J-M.Florin, depuis 7 ans  codirecteur de la Section d’Agriculture de l’Université libre de science spirituelle du Gœtheanum (Dornach- Suisse), qui est le centre mondial de la sphère anthroposophique.

Depuis plusieurs mois, je diffuse sur un Blog  (http://wp.me/p8VvXj-4) les dangers de cette idéologie qui s’étend à l’éducation, l’agriculture, la médecine, l’art, la religion, jusqu’à la politique (« tri-articulation sociale »). Ainsi que toutes les références la concernant. Elle prône la négation de notre culture scientifique, par la primauté qu’elle accorde aux sens sur la pensée, et à la forme sur l’observation critique du réel : « Les sens ne trompent pas, c’est le jugement qui trompe. » Merci de votre attention ! JP CAMBIER, Dr en Philosophie

__________________________________________________

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire