Un Nouvel An (dory)-formidable à tous !

PRÉCISIONS UTILES SUR LA CHASSE AUX DORYPHORES par la méthode des « poivres »

Encore une interprétation différente des conditions planétaires nécessaires à la réussite de la méthode des « poivres » : pour « mieux réguler », il faudrait d’abord méditer (profondément) sur le sort du parasite. Car, décidément la régulation est le maître mot des biodynamistes.

Selon Thérèse Mevel, “Nous cherchons vraiment à réguler, à trouver un équilibre.” La biodynamie propose justement une méthode : “On a été un temps envahi de doryphores. Steiner a indiqué qu’il faut alors prendre 60 insectes au moins, les brûler, puis dynamiser ces cendres pendant une heure et pulvériser cette solution sur le sol.” (…) “Par contre, sur le doryphore, ça ne marchait pas. J’ai relu le Cours aux agriculteurs : il indique qu’il est important de méditer à l’insecte, de penser à lui, à sa manière de vivre, de se développer, entre le 15 janvier et le 15 février. Je l’ai fait, et ensuite on a mieux régulé !” En quoi une méditation peut-elle aider ? “C’est mystérieux. Mais ça aide aussi l’agriculteur, car on s’implique, on comprend mieux le cycle de l’insecte, on choisit des variétés moins sensibles…

On lira avec intérêt les réflexions –pardon, méditations– suivantes qui concernent les délicates conditions planétaires de la réussite de la « régulation » des dites mauvaises herbes, par une technique reconnue ni vraiment compréhensible, ni facilement applicable.

LES ANGOISSES ASTRONOMIQUES DE MALCOM GARDNER face aux obscurités du Maître

(Malcolm Gardner est responsable du Groupe Biodynamique la ferme de Hudson Valley, USA. Formé en biologie et botanique, il a approfondi l’anthroposophie et l’approche goethéenne ainsi que la biodynamie pendant 30 ans. Il est également l’éditeur et le co-traducteur du Cours aux Agriculteurs de Steiner ainsi que d’un manuel d’agriculture biodynamique en langue anglaise.)

LES SILENCES D’UN MAÎTRE OBSCUR «La méthode des cendres ou des « poivres » a été initialement décrite par Rudolf Steiner dans son Cours aux Agriculteurs, mais d’une façon qui n’est pas évidente pour la compréhension et difficilement applicable. En particulier, la composante astronomique de cette méthode n’est pas claire, à tel point que de nombreuses personnes essayent aujourd’hui de réaliser des poivres d’adventices sans tenir compte des aspects astronomiques ». (…) Partant de là, il doit être clair que la combustion des graines d’adventices doit être réalisée dans des conditions astronomiques spécifiques, bien que Steiner ne spécifie pas clairement ces conditions ».

ASTRONOMIE Pour les plantes à croissance rapide, tenir compte des phase de la lune suffirait, mais les  mauvaises herbes sont diverses !  Pour les plantes lentes, cela  « dépendrait non seulement du cycle de la Lune (et bien sûr du Soleil), mais aussi des forces et cycles de Mercure, Vénus, et même de Mars, Jupiter et Saturne. » ÇA FAIT BEAUCOUP…non ?

Que FAIRE ALORS ?  MÉDITER ! Résultat : tenir compte des deux sortes de planètes : «il est logique que pour les planètes INTÉRIEURES, le meilleur moment pour faire des poivres se situe en période décroissante ou, mieux encore, lorsqu’elles sont presque en conjonction inférieure (situation similaire à la nouvelle Lune) » MAIS pour les autres planètes dites EXTÉRIEURES, par ex. Saturne «  il apparaît que la meilleure période pour brûler des graines de plantes gouvernées par Saturne se situe pendant les quinze années où Saturne est descendant. La même logique s’applique aux adventices gouvernées par les autres planètes (toutes les planètes, même le Soleil et la Lune, ont des périodes ascendantes et descendantes) ».

Donc le truc marcherait SEULEMENT ces 15 années là, MAIS après ?

Or on ne sait pas quelle planète « gouverne » telle plante alors qu’on voudrait bien pouvoir traiter toutes les mauvaises herbes en même temps !

Et les planètes ne tournant pas de la même façon, il y aurait alors des périodes favorables pour chacune d’elle ! SAUF SI LES PLANÈTES SE METTAIENT A COÏNCIDER …

Et là, COUP DE CHANCE : Selon Malcolm Gardner « l’année 2013 est absolument exceptionnelle , « la dynamique céleste est très complexe et il n’est pas courant que tous les cycles coïncident de cette manière… et pourtant, c’est justement maintenant, à la fin de l’été et au début de l’automne 2013, pour nous dans l’hémisphère nord, que cela se produit ! »

« Ne laissons pas passer ces périodes favorables offertes par le cosmos cette année »

MAIS IL NOUS LAISSE IGNORER LES RÉSULTATS DE SES TRAITEMENTS POIVRÉS…

POUR LES AUTRES ANNÉES, VOUS DEVREZ MÉDITER SANS DOUTE BEAUCOUP ENCORE…? C’est étrange la naïveté, non ?

De son côté, Pierre Masson, du MABD, nous a fait part de ses « comparaisons » de diverses procédures opératoires, sous toutes sortes de configurations planétaires…, afin, dit-il « d’éclaircir des informations divergentes » (!) Chapeau pour l’intensité du travail sur plusieurs années, mais les résultats des années suivantes n’ont pas été publiés, et les photos trop foncées ne sont guère édifiantes … Surtout l’échantillon de surface est beaucoup trop petit pour une étude valable statistiquement. D’autant plus qu’il arrive que la piloselle à traiter s’empoisonne parfois elle-même par ses propres toxines, comme le signale Wikipédia !

expérimentation poivres

 ———————

DES RÉSULTATS viticoles QUASI NULS selon l’institut allemand de recherche en BD

Rendements inférieurs, mais « régulation de la vigueur« , avantages nutritionnels (?) meilleure conservation, diversité faunistique, rien qui soit impressionnant ! Les essais comparatifs sur le terrain (avec / sans préparats), par DEMETER , ne permettant pas de conclure si les préparats sont utiles …

Une technique comme une autre pour ne pas devoir enregistrer de résultats négatifs ?

comparaison conv bio biodyn Geisenheim

DES ESSAIS COMPARATIFS de vins biodynamiques PAR QUE CHOISIR : rien d’enthousiasmant

QC mars 2016 : sur 16 Côtes du Rhône EN BIODYNAMIE : 3 jugés bons  (de 12,5 à 14,5 sur 20),  8 moyens (de 11,5 à 12,5 sur 20), 7 inférieurs à moyen  (10.5 à 5 sur 20).

 UNE BONNE NOUVELLE : REPRISE MONDIALE DU MOTEUR SPIRITUEL et de la  « TECHNOLOGIE MORALE » : opposition, ou diffusion ?

Abandonné par le Gœtheanum après 20 années de recherches financées par WELEDA, pour cause de divergences avec le chercheur Paul Emberson–qualifié de « fraudeur–, voici que se multiplient conférences et lectures des écrits de celui-ci, aux USA, tant à Boston, qu’à New-York, (association Mystech), ainsi qu’en Australie (Seed Austalia).

S’agit-il de calmer les inquiétudes sur  l’informatique engendrées par les propos d’Emberson…ou de les répandre ?

mechanichal occultism usa

LE DÉLIRE CONTINUERA-T-IL DANS LE MONDE ? Je rappelle qu’Emberson, dans l’ouvrage ci-dessous cité, stipule qu’un ordinateur sur quatre est maintenant réquisitionné par les éléments criminels et, à l’insu de son propriétaire, est utilisé pour toutes sortes d’activités criminelles.

Et que, selon lui, des messages subliminaux flasheraient régulièrement à travers l’écran de votre ordinateur, le message le plus courant étant « Tuez vous vous-même ! »

moteur éthérique boston

Cependant un anthroposophe, Joel A. Wendt, visiblement en rupture de ban, n’y va pas par quatre chemins en commentant l’ouvrage d’Emberson « De Gondhishapur à la Silicon Valley »  Emberson, européen, ne devrait pas avoir la parole, car ce sont les américains qui doivent développer « l’occultisme mécanique », déjà bien abordé aux USA. Il ferait preuve d’une « arrogance présomptive« , et « sa confiance (est) presque totale dans les indications de Steiner, qui sont partout traitées comme l’autorité finale sur à peu près tout.

Ses conclusions (…) ne peuvent finalement pas être justifiées parce qu’elles sont si unilatérales. Il manifeste trop d’antipathie pour la technologie informatique, comme un « conspirationniste« , agitant ses fantasmes. En un mot l’auteur se demande si Emberson « est encore éveillé dans l’Âme de la Conscience ».

Ce qui est l’excommunication type chez les Anthroposophes !

« La véritable question qu’Emberson semble exiger des lecteurs est que son livre soit cru, ainsi que les nombreuses citations cherchant du soutien dans Steiner, de sorte que toute la structure devient inconsciemment conçue pour nous piéger dans son fantasme« .(…) le mélange d’illusion et de mensonge rend l’ensemble essentiellement inutile.(…)

« Dans un sens très réel, Emberson a réellement aidé l’Incarnation d’Ahriman, en semant les graines d’une incroyable confusion et d’une mauvaise direction dans la Société et le Mouvement par la production de ce travail avec si peu d’éléments d’activité consciente. »

Enfin, et là j’ai tendance à partager le jugement : « Emberson voit ses semblables humains comme des imbéciles (les hommes sont endormis par des visions de la connaissance et du pouvoir ).

Pour Weleda, Paul Emberson était déjà un escroc, ayant abusé financièrement des « travaux » sur le moteur éthérique : IL Y A ENCORE DE LE SÉCESSION EN VUE DANS L’ANTHROPOSOPHIE, pour cause de divergence d’interprétation des textes sacrés de R.Steiner…

BONNE ANNÉE À TOUS...

—————————————–

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire