LE FINANCEMENT et L’ORGANISATION DES OASIS / COLIBRIS DE Pierre RABHI EST ENTRE LES MAINS D’UN FONDS PRIVÉ soutenant les écoles ANTHROPOSOPHIQUES

Ch. Mayaud est Consultant et formateur en Ressources humaines, chez Auchan, Flunch, ISG.

En 2012 et à 56 ans, Christophe MAYAUD crée le FONDS CHRISTOPHE MAYAUD pour l’innovation responsable sur la base de 35 années d’expérience de mécénat entrepreneurial et artistique. Membre d’une famille d’entrepreneurs, il aime soutenir avec pragmatisme ceux qui agissent pour un monde conjuguant innovation sociétale et innovation économique.

mayaud colibris

SELON CH. MAYAUD« Présentation du projet (« priorité stratégique du mouvement ») : L’objectif du projet est de promouvoir le concept d’oasis porté par Pierre Rabhi et accompagner le développement d’oasis (existants ou à venir) par une mise en réseau et la mutualisation de compétences et informations. Il s’agit en particulier de :

  •  Démontrer la pertinence du concept d’Oasis pour répondre aux enjeux d’aujourd’hui
  • Faire connaître le concept auprès des citoyens et élus
  •  Repérer les Oasis existants ou en projet pour les relier au sein d’un réseau qui partage des compétences et expériences et crée des biens communs immatériels
  • Susciter la création d’Oasis sur les territoires
  •  Aider les porteurs de projet à les réaliser par tous les moyens appropriés

LE BUT EST DONC OUVERTEMENT DE CONVAINCRE LES COLLECTIVITÉS LOCALES D’UNE « alternative pertinente et nécessaire à la construction de lotissements résidentiels (oasis rural) ou d’immeubles neufs (oasis urbain) ».

Un des résultats souhaités est d’inciter les citoyens à s’engager dans un projet collectif et d’encourager les maires en France à favoriser la création d’Oasis sur leur territoire en comparant les oasis avec les lotissements classiques qui se pratiquent aujourd’hui, au vu des bénéfices pour l’habitant, pour la commune, pour la société et pour l’environnement.

Mais pourquoi cette présentation ÉVITE-T-ELLE deux aspects fondamentaux  du projet Oasis, en omettant de préciser :

–que l’objectif réel  est l’autonomie alimentaire par l’agroécologie biodynamique, prévue prioritairement par Rabhi… Il ne faut pas  surprendre les maires ?

–que ce sont des personnes de mêmes affinités qui créeront ces lieux d’accueil, (voir la vidéo de Rabhi) à la différence de ce qui se passe dans les « lotissements classiques qui se pratiquent aujourd’hui », comme dit M.Mayaud…

 … lieux « ouverts » par prosélytisme à ceux qui cherchent… un lieu de ressourcement, dans une volonté de partage, de convivialité et de transmission ». ET NON PAS OUVERTS SUR LE MONDE POUR S’Y ENRICHIR. Lieux qui pourraient en fin de compte constituer des systèmes clos.

SEULS SONT CITÉS PAR LE MÉCÈNE LES OBJECTIFS d’écoconstruction, mutualisation d’équipements, diminution de l’endettement, solidarité, empreinte carbone… C’est plus rassurant que de devoir expliquer aux maires la création de communautés liées par la même affinité, pratiquant la biodynamie sous le nom d’agroécologie, et accueillant en formation de futurs adeptes.

LE FONDS MAYAUD A MIS LE PAQUET  : Don de 3000 euros en 2014- Don de 7000 euros en 2015 

OR CE FONDS MAYAUD ORGANISE AUSSI TOUTE LA COMMUNICATION  EXTERNE DES ÉCOLES STEINER-WALDORF

ET IL FINANCE LEURS AMÉNAGEMENTS

MAYAUD PUB POUR STEINER-WALDORF

VOICI  QUELQUES  ÉCOLES  STEINER-WALDORF FINANCÉES PAR CE BIENFAITEUR DES COLIBRIS :

 

MAYAUD ÉCOLES WALDORF 1

MAYAUD ÉCOLES 2————————————–

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.