Le mouvement anthroposophique, est-il transparent, « informel, et sans organisation pyramidale » ?…

… et  se nourrit-il de relations spontanées, libres et horizontales ?

« Il est possible de parler d’un mouvement anthroposophique, mais celui-ci est informel et se nourrit de relations spontanées, libres et horizontales. Il n’y existe pas d’organisation pyramidale. Il repose sur une recherche orientée vers le respect de la liberté et de la responsabilité d’autrui, pour ainsi éviter des formes relationnelles contraignantes dans la structure institutionnelle elle-même ».

Il s’agit, une fois de plus, d’une réponse des anthroposophes (*) aux articles du Monde Diplomatique, qui visiblement irrite ce mouvement prétendument « informel ».

(*) ÆTHER, une initiative de l’hebdomadaire Das Goetheanum, soutenue par la Société anthroposophique en France. Elle a pour objectif de publier des articles de qualité en français visant un large public, avec une approche anthroposophique.

Je vais montrer, EN DEUX EXEMPLES BREFS, qu’il s’agit en fait d’un mouvement organisé, dont la direction veille  – formellement – à la diffusion et au respect des messages, certes spirituels, mais aussi techniques, de son Maître spirituel, Rudolph Steiner. Tout comme un « pape » veille au respect du dogme !

Ancrée dans des domaines matériels et pratiques (comme agriculture ou éducation) aux pratiques intangibles, l’anthroposophie est bien loin de se limiter à sa définition par elle-même « avant tout une démarche de connaissance permettant à l’être humain de s’ouvrir par la pensée et par la méditation à des réalités spirituelles porteuses de sens pour l’existence« .

AEther transparence de l anthroposophie

 

« Il est possible de parler d’un mouvement anthroposophique, mais celui-ci est informel et se nourrit de relations spontanées, libres et horizontales. Il n’y existe pas d’organisation pyramidale. Il repose sur une recherche orientée vers le respect de la liberté et de la responsabilité d’autrui, pour ainsi éviter des formes relationnelles contraignantes dans la structure institutionnelle elle-même ».

PREMIER EXEMPLE : LES  ENVELOPPES  ANIMALES  BIODYNAMIQUES LORS DE LA CRISE de la « VACHE FOLLE »

PROCÉDÉ ALCHIMIQUE : Les Enveloppes des Préparations Bio-dynamiques, de Karl König, 40 pages «Nous devons garder ceci en mémoire : on ne prend pas simplement des substances, mais on les soumet aussi à certains processus alchimiques.»

Lors de l’épidémie de l’encéphalopathie spongiforme bovine ESB, plusieurs organes animaux utilisés comme « enveloppes alchimiques »  furent interdits à la vente par la réglementation européenne : impossible aux biodynamistes de faire leurs préparations !

Les anthroposophes récusèrent alors violemment la solution de rechange – végétale – proposée par une de leurs plus célèbres personnalités, Maria Thun, dont le calendrier planétaire est d’audience mondiale.

J’ai consacré un article de ce blog à cette question de l’impact de la réglementation européenne… sujet qui a disparu du site du MABD. Vous avez dit « transparence » ? [le MABD a supprimé une référence dont heureusement j’ai la copie d’écran… procédé facile des anthroposophes, déloyal, et qui éclaire leur affirmation de transparence!].

réglementation européenne disparue

M. Thun avait osé proposer de modifier le dogme des prescriptions biodynamiques de R. Steiner, « résultats d’une recherche spirituelle de haut niveau.(…) Maria Thun ne connaissait pas le doute ; son système de pensée n’était pas atteint par le doute ».

Tel fut le jugement de la  haute autorité, qui estima, par la voix de Manfred Klett, ex- directeur de la section d’agriculture du Gœtheanum, que  » Les préparations végétales, proposées comme réponse à la crise de la vache folle, agrandirent encore plus le fossé qui s’était formé au sein du mouvement biodynamique quant a la compréhension du cours aux agriculteurs, car du point de vue spirituel présenté par Rudolf Steiner dans son cours, de telles recommandations semblent inappropriées ».

Deux mois après la mort de Maria Thun, les effets de son interprétation du dogme de R. Steiner furent jugés catastrophiques : « Pour beaucoup, le travail de Maria Thun est considéré comme le label de qualité de l’agriculture biodynamique. [Son] idée fixe ne sera pas facile à surmonter. Dans beaucoup d’endroits cela a déformé le regard sur les fondements de la science spirituelle »(…) Ce qui s’est répandu ainsi demandera encore beaucoup de travail de transformation. (…) Malgré tous ses mérites, l’extension mondiale de son calendrier des semis m’apparaît plutôt comme le symptôme d’un affaiblissement du mouvement biodynamique »,

ENFIN COMBLE DE CONTRADICTION, son geste d’autonomie par rapport aux textes sacrés, fut accusé d’avoir porté atteinte à la liberté des pratiquants ! « cette approche systématique et donc réductionniste qui s’est propagée ainsi masque le fait que l’agriculture biodynamique part de l’homme, qu’elle est une impulsion de liberté et qu’elle a le souci, à tous égard, de développer et d’individualiser les données particulières dans ses rapports au cosmos ».

Bien entendu, les prescriptions impératives du Maître de Dornach ne sont pas, elles, soupçonnées d’attenter à la liberté des pratiquants : c’est un dogme, auquel ils se conforment, même s’ils n’ y voient encore aujourd’hui que « des énigmes ». Puisque R. Steiner avait donné des « recettes », en affirmant que pas la suite la science prouverait leur validité.

Finalement le MABD trancha et imposa le point de vue suivant, sans le justifier :  – au lieu d’un crâne d’animal domestique, on pourrait utiliser … le crâne  de porc (sans doute domestiqué à la maison comme un chat ?) Au lieu de l’intestin grêle de vache, on pourrait utiliser l’intestin de porc ou de cheval (et le texte modificatif précise “animaux non-ruminants”, donc sans rien de commun avec la vache ruminante prescrite par Steiner !). Enfin, –  au lieu du mésentère de vache – chéri de l’andouillette – le péritoine de vache conviendrait maintenant parfaitement.

VOUS AVEZ DIT « PAS D’ORGANISATION PYRAMIDALE », pour éviter des formes relationnelles contraignantes ?


 

DEUXIÈME EXEMPLE : LA SCISSION AVEC PAUL EMBERSON, à propos du moteur éthérique

j’ai consacré un long article à cette question, en analysant un texte issu des anthroposophes eux-mêmes – qui font preuve  ici pour une fois d’une transparence, justifiée certainement par l’urgence  à informer leurs adeptes inquiets d’une grave dérive.

Le sujet : fabrication d’un moteur sans autre énergie que la présence de l’observateur, dit moteur éthérique. Moteur annoncé par R.Steiner comme devant révolutionner le monde du travail et donner un immense pouvoir aux groupes occultistes.

Le litige : à quelle date mettre à l’étude ce moteur ?

Dès 1991, le Gœtheanum en avait confié l’étude à Paul Emberson, en lui installant un laboratoire très spécial dans un petit village suisse : Vingt ans plus tard, devant l’absence de résultats,  le Gœtheanum mettait en cause cette décision comme prématurée, en invoquant certains textes de R. Steiner, alors que Emberson s’appuyait sur d’autres textes du Maître, (mais sans les préciser exactement), selon lesquels il y  avait urgence à réaliser l’appareil.

En outre, dans un ouvrage, déjà célèbre, De Jundi Shapur à Silicon Valley, Emberson avait conclut de ses études  des textes sacrés, que les dangers de l’électricité et de l’électromagnétisme – certes, déjà fortement diabolisés par Steiner –  devaient imposer à l’humanité de renoncer à l’informatique, agent d’êtres nocifs diaboliques.

Après diverses tentatives de conciliation, Emberson fut traité d’escroc, enrichi aux frais des sponsors (dont le laboratoire anthroposophique Weleda). Il émigra en Écosse, et y fonda son « Center for Moral Technology » afin de continuer ses recherches sur le moteur rêvé, selon ce qu’il connaissait des textes de R. Steiner.

Nous avons ici toutes les caractéristiques d’une excommunication pour hérésie, prononcée par un organe central gardien du dogme.

L’Autorité avait choisi de ne pas renoncer à l’informatique… ce qui lui aurait interdit presque toute communication, et rendu les enfants de ses écoles inaptes à la vie actuelle.

définiton HÉRÉSIE

 

VOUS AVEZ DIT  « relations spontanées, libres et horizontales »  ?

Cette direction, attentive à veiller à l’alignement de chacun sur le dogme, impose de constater que son absence de réaction cautionne a contrario :

— les menaces apocalyptiques du vigneron biodynamiste Nicolas Joly lorsqu’il annonce publiquement que, seules, les préparations biodynamiques pourraient enrayer l’inversion des pôles magnétiques du globe, causée par les … satellites,

— et la vente d’un additif pour béton biodynamique inspiré de Steiner, susceptible de remédier aux effets abusivement déclarés pathogènes du béton ordinaire.

CE QUI ENLÈVE TOUT CRÉDIBILITÉ À L’ANTHROPOSOPHIE

——————————-

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.