UNE QUESTIONS AUX ÉLUS : pourquoi la République laïque favorise-t-elle la biodynamie anthroposophique ?

(mail adressé aux député(e)s de la Région)

à Mesdames et Messieurs les Députés de la Région Pays de la Loire

Madame, Monsieur,

Je vous adresse ci-joint une information en rapport avec le financement et le régime fiscal accordés actuellement à un un système de pensée ésotérique pseudo-scientifique, en contradiction avec les exigences de laïcité de notre Constitution.

Après les constations désastreuses du CEVIPOV concernant l’incroyable désintérêt, voire le mépris, des citoyens français vis à vis de leurs élus, accusés d’ignorer leurs préoccupations, je ne doute pas que vous ayez à cœur de manifester votre intérêt pour ce problème.

Dans l’attente d’être informé de votre réaction sur l’information que je vous soumet, je vous prie dagréer, Madame, Monsieur le Député, l’expression de mes plus respectueux sentiments.

Peut-on tolérer l’enseignement et le financement de la croyance en des pratiques non-scientifiques ?

Après la pétition d’une centaine de médecins réclamant la vérification scientifique des médecine dites « alternatives », notre ministre de la santé a demandé, à juste titre, à la Haute Autorité de Santé de lancer le contrôle scientifique de l’homéopathie, qui est enseignée, pratiquée et remboursée hors de tout critère de validité reconnu.

https://www.lemonde.fr/sciences/article/2019/01/10/homeopathie-il-est-temps-de-derembourser_5407274_1650684.html

Or une autre thérapie alternative, mais dans le domaine de l’agriculture, est, de la même façon, enseignée et pratiquée et reçoit le financement de l’État (*). Il s’agit de la « biodynamie », méthode révélée il y a presque un siècle par un certain Rudolph Steiner, père d’une doctrine ésotérique, l’Anthroposophie (***). Celui-ci déclarait tenir sa méthode de sa relation aux « mondes supra-sensibles ».

Selon l’affirmation et l’enseignement biodynamique d’un vigneron célèbre du Pays de Loire, la terre serait malade, et il s’agirait de la traiter en rétablissant son lien avec le Cosmos, lien qui aurait été interrompu par … la multiplication des satellites, avec pour effet d’entraîner l’inversion des pôles magnétiques terrestres, et la disparition prochaine de l’humanité. La catastrophe annoncée pourrait être évitée par l’usage des préparations magiques décrites par le Maître Steiner, qui aurait déjà, en son temps, annoncées l’apparition des satellites sous le nom d’«araignées dans le ciel». (https://www.youtube.com/watch?v=0q_Txo–Fts)

Ces produits salvateurs sont à base de plantes introduites dans certains organes animaux, puis enterrées six mois afin de « capter les forces cosmiques ». Par exemple de la poudre d’écorce de chêne est introduite dans un crâne d’animal domestique, ou de l’achillée millefeuille dans une vessie de cerf.

Selon Les bases de l’agriculture biodynamique de Dominique MASSENOT : « L’achillée millefeuille, aussi dénommée préparation 502, est une plante capable de compenser la faiblesse des forces astrales là où elle se trouve et elle soigne les problèmes de rein ou de vessie, liés à une faiblesse du corps astral chez l’homme ou l’animal. L’achillée transmet surtout les forces de Vénus et régule le processus potassium, par l’intermédiaire du soufre. Pour accroître sa tendance à accumuler les forces astrales, on l’associe à une vessie de cerf. Grâce à sa ramure, le cerf est l’animal qui capte le plus tout ce qui provient de l’environnement de la terre et le focalise justement dans sa vessie. ».

Faut-il préciser que ce genre de pratique ésotérique, qui se répand sans contrôle, en particulier en viticulture, n’a jamais fait la preuve de sa supériorité sur une culture biologique identique, mais sans l’utilisation de ces préparations magiques ? (**) Le principal effet est de faire accepter aux consommateurs abusés des prix plus élevés.

Une république laïque peut-elle tolérer l’enseignement et le financement aux frais du contribuable de telles pratiques, reposant sur la seule croyance des adeptes, en l’absence de toute vérification scientifique ?

————- –

(*) Délivrance du Brevet de responsable d’établissement agricole BPREA par les Lycées de Segré et Obernai, et financement de fiches techniques biodynamiques viticoles par le Ministère de l’Agriculture.

(**) Méta-analyse de la revue américaine Hort Technology The Science Behind Biodynamic Preparations: A Literature Review, Linda Chalker-Scott1, December 2013 vol. 23 no. 6 814-819 .

(***) la Fondation Paul Coroze s’est donné pour objectif la diffusion de l’Anthroposophie : pourquoi et comment a-t-elle pu être reconnue d’utilité publique, avec tous les avantages fiscaux officiellement accordés à ses donateurs ?

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.