POUR LE « GRAND » DÉBAT (#FISCALITÉ, #LAÏCITÉ) : nos impôts ne doivent pas financer les croyances de l’Anthroposophie

La Fondation Paul Coroze diffuse et enseigne l’Anthroposophie

Fondation Paul Coroze

Non à la reconnaissance « d’utilité publique » de la Fondation Paul Coroze.

Cette reconnaissance accorde à tout donateur le bénéfice d’un crédit d’impôt de 66 %. « De plus en application de la loi TEPA, la Fondation Paul Coroze permet à ses donateurs une réduction de leur ISF égale à 75% du montant des dons effectués avec un plafond de 50 000 EUR. Ainsi le don optimal pour bénéficier de la réduction d’impôt est de 66 666 EUR. Au-delà de ce montant, et contrairement à la réduction d’impôt sur le revenu, l’excédent du don n’est pas reportable sur les années suivantes. Par ailleurs la Fondation Paul Coroze est autorisée à recevoir les donations et legs nets de tous droits de mutation ».

Car les impôts d’une république laïque ne doivent pas soutenir un mouvement spirituel qui enseigne, entre autres, que le Christ vient du soleil :

» Les hommes qui sentaient dans leurs corps éthériques les effluves du Grand Être solaire, peuvent être appelés hommes solaires. Le grand être qui vivait en eux comme un Moi supérieur — dans l’ensemble des générations, naturellement, et non chez les individus — ce grand être est celui auquel plus tard les hommes, quand ils le connurent consciemment, donnèrent des noms divers, et qui apparaît à nos contemporains sous la figure du Christ. (…) Et avec le Christ parut sur la terre le grand Être solaire lui-même, apportant à l’homme le suprême modèle de la perfection terrestre » (Rudolf Steiner, La Science de l’Occulte, chapitre L’Evolution cosmique ).

Nos impôts ne doivent pas non plus financer la formation agricole anthroposophique, une technique ésotérique reposant sur la seule croyance des adeptes

Or deux lycées agricoles (Segré et Obernai) délivrent le Brevet de responsable d’entreprise agricole biodynamique (BPREA / biodynamie), qui recommande la lecture de « La Science de l’Occulte » de R. Steiner.

BPREA biodynamie

Et le Ministère de l’Agriculture ne devrait pas financer les fiches techniques de viticulture biodynamique (même en dégageant sa responsabilité ! c’est assez lâche… ): photo extraire d’une fiche.

Alchimie ,répandue par l'État

fiche financée

ALORS, CITOYENS, À VOS PLUMES !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.