LES LIAISONS DANGEREUSES Pierre Rabhi / « Pr ». Henri Joyeux

Laisons Rabhi Joyeux b2

http://sante.lefigaro.fr/article/un-essai-clinique-sauvage-auquel-est-lie-le-pr-joyeux-interdit-par-l-agence-du-medicament/

Déjà bien connu pour ses positions archaïques, traditionnalistes et anti-vaccinales, (*), M.Joyeux vient encore d’en rajouter : avec l’alibi de « soigner l’homme », il a fait administrer  à des malades quasi incurables certains produits non-reconnus, à lui révélés par voie mystique au sein d’un Fonds Josepha,  visiblement surtout à visée d’optimisation fiscale.

Ces expériences ont eu lieu hors de tout cadre officiel, en faisant fi des textes qui encadrent la nécessaire évaluation des traitements nouveaux, en protégeant les patients qui s’y soumettent, après avoir accordé un consentement « éclairé ».

Ici, – dans une abbaye qui se dit non informée – les malades devaient payer jusqu’à 1500 euros pour recevoir des  produits présentés comme enfin aptes à les soulager voire guérir.

L’Agence de Sécurité des médicaments vient de mettre fin à cette sinistre entreprise.

La proximité avec l’archaïsme de Pierre Rabhi n’est guère rassurante … mais n’est pas nouvelle.

Voir aussi :

https://www.ccmm.asso.fr/pierre-rabhi-la-caution-morale-et-mediatique-des-sectes/

—————– –

(*) selon M. Joyeux, la vaccination pourrait être avantageusement remplacée par les divers produits d' »énergie vitale » dus aux … abeilles !

« Ce qu’il faut bien comprendre, au total, c’est que la vaccination ne se justifie qu’en cas de situations de risques. Pour ce qui me concerne tant que je suis en bonne santé, grâce à l’alimentation et à une saine activité physique, il n’est pas question de me faire vacciner. Je préfère l’ENERGIE VITALE que me procurent les amis des abeilles (Apimab et Secrets de Miel) qui mélangent miel + propolis + gelée royale + ginseng + papaye + acérola à raison d’une cuillerée à café chaque matin au petit-déjeuner entre octobre et mars.

Rappelons, comme l’a parfaitement indiqué notre ami Jean-Marc Dupuis, que « C’est l’amélioration des conditions de vie, de l’hygiène, de l’eau potable, le recul de la malnutrition et du paupérisme qui expliquent l’effondrement du nombre de morts par ces maladies tout au long du XXe siècle ». J’ajoute les découvertes virales, celles des antibiotiques, certaines vaccinations comme celle de la variole et toutes les découvertes pour la compréhension du système immunitaire à partir de l’arrivée du SIDA sur la planète en 1982″.

———— –

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.