Burger King pense avoir trouvé l’ingrédient miracle pour réduire les émissions de méthane des vaches

On respire pour l’avenir de la planète …

Respirer les pets du changement ». C’est dans un tweet mystérieux et humoristique que Burger King, la célèbre chaîne de fast-food a annoncé une expérience on ne peut plus sérieuse. Le groupe s’est associé à deux chercheurs, Ermias Kebreab, de l’Université de Californie, et Octavio Castelan, de l’Université autonome de l’État du Mexique, pour s’attaquer au méthane émis par l’élevage de bœuf. 

Selon une expérience menée par les deux chercheurs, ajouter 100 grammes de citronnelles à l’alimentation quotidienne des ruminants les aiderait à mieux digérer et réduirait de 33 % le taux de méthane émis. 

Des steaks moins polluants

Pour embarquer les consommateurs dans cette nouvelle expérience, Burger King a présenté, après un an d’expérience, un hamburger contenant un steak provenant de vaches « moins polluantes ». L’offre a été limitée à quelques restaurants à Miami, Los Angeles ou encore Portland. Surtout, Burger King espère pousser ses concurrents à développer des solutions pour réduire ces émissions de méthane. 

————————

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.